Libellés

mardi 13 novembre 2012

Reid Miles, graphiste majeur du XXème siècle.



Du milieu des années 50 à la fin des années 60, alors âgé d’une vingtaine d’années, il travailla en tant qu'assistant de John Hermansader qui était le directeur artistique de la marque Blue Note. Le travail de John H. était charmant, mais il manquait un coup de poing certain que Miles allait offrir. Initialement, Miles voulait juste maintenir et perpétuer la tradition stylistique qu'Hermansader avait commencée. Mais finalement, Miles s'éleva lui-même au rang de directeur artistique. Il réalisa la conception des pochettes de disques de la marque. Blue Note Records était alors un label qui sponsorisait les artistes de jazz. La force qui se dégagea de ses créations renforça l’image globale de la marque et permit à l’industrie musicale de constater que le graphisme pouvait non seulement présenter un artiste, mais aussi vendre sa musique.



Miles trouvait sans cesse de nouveaux moyens de développer l’expressivité de la typographie des pochettes. Il travaillait le texte de la couverture un peu comme un musicien de jazz improvise à partir d’une mélodie. Sur ces pochettes, le mouvement était souvent créé par des répétitions, et des contrastes inattendus, des changements de dispositions ou de relations au gabarit ou à ligne de pied. Ses pochettes étaient souvent en noir et blanc, avec une association d’un texte et d’une image, mais il y ajoutait une pointe de couleurs afin d’ajouter de l’audace et de transmettre sa vision novatrice du jazz de l’époque.

Richard Cook disait de lui : « Il ne s'est jamais établi dans une police de caractère ou dans un système ».

Reid Miles a travaillé pendant une dizaine d'années en collaboration avec Francis Wolff. Francis Wolff a émigré à New York, après une carrière de photographe commercial en Allemagne, dans les années 40 où son ami Alfred Lion a fondé le label Blue Note Records la même année. Il rejoignit ce dernier à la direction du label jusqu’en 1967, année où Alfred Lion prit sa retraite.  Francis Wolff, de par ses photos et Reid Miles de par son audace et sa créativité ont révolutionné le monde de la pochette de disque.  
Il arrivait aussi que Reid Miles fasse appel à d’autres artistes comme le peintre Andy Warhol et Johnny Griffin.

Collaboration avec Francis Wolff
Reid Miles a créé plus de 500 pochettes sur une période de 11 ans. Il est, pour un grand nombre, Blue Note. Le catalogue Blue Note repris en 1985 by Capitol Records a été réédité en conservant les pochettes originales, ce qui permet aux amateurs de continuer à admirer les montages conçus par celui qui reste le plus talentueux et le plus novateur des designers de la musique populaire.
Aujourd’hui, ses conceptions originales sont encensées par tous et sont même à nouveau copiées par les artistes contemporains de Hip Hop ou d’Acid Jazz.
Décédé le 2 février 1993, il a laissé une marque indélébile dans le monde du design graphique du XXème siècle. 

video


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire